Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Plus que jamais, il va falloir compter sur Young Thug. L’enfant terrible d’Atlanta est sur tous les fronts, débordant de charisme à chacune de ses apparitions. Un hyperactif totalement barré qui lâche des mixtapes à tout bout de champ.

Un style corrosif parfaitement reconnaissable, un flow scandé avec conviction, pas moins de 18 titres : non, ceci n’est pas le premier album très attendu de Young Thug, mais bien une énième mixtape, comme le rappeur a l’habitude d’en lâcher plusieurs fois par an. Celle-ci s’avère quand même bien chargée, pour ne pas dire assez folle. Toujours sur des prods signées London On Da Track, Southside ou encore Ricky Racks, Young Thug se déchaine dans sa nonchalance légendaire. On retrouve bien là la spontanéité d’une bonne mixtape qui se respecte, le côté sauvage, jamais surpensé. Vivement que le rappeur se pose afin de pondre son premier véritable album. Il se dit que ça pourrait bien tomber cette année. En attendant plus d’infos, vous ne cracherez pas sur cette nouvelle fournée d’excellente facture. EDIT : Moins de 50 jours plus tard, Young Thug vient (déjà) de lâcher la deuxième partie, composée de 22 nouveaux titres. Ou lorsque que quantité rime avec qualité.

Par Random Hero le

Plus de lecture