Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Un EP du Wu-Tang Clan en 2019, c’est à la fois un événement sans en être vraiment un. Avec leur album The Saga Continues sorti en 2017, la bande de RZA avait au moins réussi à prouver un truc : qu’elle n’avait pas besoin d’être sur le devant de la scène pour rester pertinente.

Alors ouais, l’esprit de la formation légendaire porté par les Method Man, Raekwon et autres Ghostface Killah s’est totalement étiolé au fil des brouilles, des décennies, et des guerres par agents, avocats et médias interposés. Le groupe est explosé, et un album estampillé « Wu-Tang » veut aujourd’hui un petit peu tout et rien dire. Sur ce nouvel EP, l’entité de Brooklyn et Staten Island passe le plus clair de son temps à rapper au passé, comme c’est le cas sur la nostalgique Project Kids (featuring Nas, un autre vétéran de la côte Est). Des têtes de listes comme RZA, Masta Killa, Raekwon, Cappadonna, GZA ou Ghostface Killah ont tout de même répondus présent, parfois juste le temps d’un couplet. Il y a en tout cas un truc de presque anachronique à entendre le Wu citer Game of Thrones sur Seen a Lot of Things. La majorité des lyrics du projet donne d’ailleurs l’impression de ne pas quitter le rétroviseur des yeux. Mais il y a une raison à ça : Of Mics and Men accompagne la sortie d’une série-documentaire sur l’histoire du Wu, diffusé sur Showtime. On y découvre des interviews de tous les membres du groupe, qui évoquent les coulisses derrière les multiples légendes urbaines qui se sont formées autour de la formation, notamment après la mort d’ODB. Pour la postérité, on vous laisse découvrir ce nouvel EP juste là :

Par Random Hero le

Plus de lecture