Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On sait que c’est très difficile, mais il semble important de rayer de vos esprits l’idée d’un Cross 2.0. Le premier disque du duo français remonte à presque 10 piges, et sans renier sa mémoire, le groupe est résolument passé à autre chose.

Leur musique évolue, elle explore de nouvelles atmosphères tout en gardant le même ADN. Il y a bel et bien un son Justice, qui fait toujours autant de merveilles. Ce troisième album creuse le sillage laissé par Audio Video Disco. Les 10 tracks de Woman sont à la fois groove, dansantes, funky, mais surtout cohérentes. Gaspard Augé et Xavier de Rosnay posent une nouvelle pierre à l’édifice musical, en proposant notamment des pistes plus longues. On voit clairement que le duo a creusé autour de chacune de ses nouvelles trouvailles. La moindre boucle est subtilement nuancée, extrapolée et amplifiée au fil d’un seul et même morceau. On retrouve dans une certaine mesure le boulot qui avait été fait sur leur monstrueux Planisphère, dont la boucle avait été décuplée de toutes les manières possibles. Sur Woman, le travail sur le fond est au moins aussi poussé que sur la forme. Stop au teasing, et place au son :

Par Random Hero le

Plus de lecture