Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’était il y a près de 25 ans, Kurt Cobain n’était alors qu’un jeune homme de 21 ans. Le succès dévastateur de Nirvana n’était encore qu’un vague concept du futur. En 1988, il enregistrait chez lui cette mixtape. Un collage étrange et anarchique, qui illustre parfaitement toute l’étendue de la culture et de la personnalité d’une future icône du grunge.

En 88, Nirvana n’est encore qu’un jeune groupe dont seulement très peu de monde connaissaient l’existence. Mais c’était sur le point de changer. Plus précisément un an plus tard, avec la sortie de Bleach en 1989. Un album qui est encore aujourd’hui considéré comme l’une des bases du grunge, aux côtés du devenu culte Nevermind sorti deux ans plus tard. Alors âgé de 21 ans, le jeune Kurt se lance dans l’élaboration de ce que l’on pourrait appeler une mixtape. Un enchevêtrement de sons, et d’extraits musicaux d’époques qui dressent un portrait assez particulier de la future star. Une production qui ne quittera hélas pas ses tiroirs, tout au long de 20 longues années.

Hendrix, Led Zep, Jackson Fives, Queen et Metallica


C’est le site Dangerous Minds qui a retrouvé ce collage, qui tout au long d’une bonne quinzaine de minutes, fait état de la grande culture musicale de Kurt. On y retrouve du Jimi Hendrix, du Beatles et du Black Sabbath, mais aussi des personnalités loin de l’univers rock. On pense notamment à du Simon et Garfunkel, du James Brown, du George Michael, et même du Jackson Five. Une grande preuve d’ouverture d’esprit, enregistrée avec un bon vieux poste cassette à 4 lecteurs. Le tout à une époque où le savoir musical n’était pas dans une banque de données à laquelle on pouvait accéder d’un clic sur Smartphone. On vous laisse découvrir ça juste en dessous :

Par Random Hero le

Plus de lecture