Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Chapitre 7, c’était en 2007. Dix ans que le dernier album de Solaar est tombé, et depuis le géniteur de Prose Combat n’a jamais quitté les esprits. Son ombre comme son influence continuent de planer sur le rap français, un milieu avec lequel il entretient une longue histoire d’amour, d’indifférence, et parfois même de mépris.

Une absence d’autant plus triste pour les amateurs de Solaar, puisque les droits de ses premiers albums sont toujours détenus par la maison Polydor, qui ne peut légalement plus exploiter ces disques pourtant cultes. Néanmoins, selon un entretien avec l’Obs, il semblerait que l’artiste, véritable poète et amoureux des mots, ait retrouvé l’envie d’écrire de la musique. Dans une déclaration qui résume tout, il affirme : « Ma bonne résolution pour 2017 est de terminer le disque que je suis en train d’écrire ». Pour les plus optimistes, cela voudrait peut-être dire que le nouveau Solaar pourrait tomber dès la fin de l’année. Ou peut-être en début d’année prochaine. Néanmoins, gardons à l’esprit que l’on a tous eu de bonnes résolutions pour 2017. Ce n’est pas pour autant qu’on va tous les tenir…

SI VOUS AIMEZ LE RAP OLD-SCHOOL ET LES ARTISTES INTEMPORELS, JETEZ UN OEIL AU PREMIER NUMERO DE S!CK MAGAZINE EN VERSION PAPIER.

Source image entête.

Par Random Hero le

Plus de lecture