Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Orelsan et Gringe ont un petit cadeau pour les fans. Au-delà d’être une nouvelle fois tourné en plan-séquence, le clip de Si Facile montre deux types en adéquation totale avec leur public. On est bien loin des polémiques infondées de la fin des années 2000.

« Essaye de leur faire un rap, essaye de l’auto-tuner. T’auras jamais aucun fan, essayes de t’auto-sucer ». Si sa douce mélodie pourra tromper les oreilles profanes, Si Facile est tout sauf une chanson douce. Les propos sont parfois virulents, et s’adressent à un pote plus ou moins fictif qui pense décoller trop vite, trop haut. Prise dans l’autre sens, la chanson résonne aussi comme une auto-critique. Un coup de semonce que les Casseurs Flowters se donnent à eux même, incarnation d’une volonté de toujours garder les pieds sur Terre. Certains éléments sonnent même gravement auto-biographique, comme un purgatoire, théâtre de l’expiation de frustrations passées : « Petit con de bourgeois. Le mur est juste en face, vas-y fonce tout droit. Tu vas te péter les dents, les dents ne repoussent pas ». On vous laisse jeter un oeil au clip :

Si Facile 02

Source image entête.

Par Random Hero le

Plus de lecture