Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La mise en image est soignée, prenante, pour ne pas dire parfaite. En immersion dans les rues de Figueroa et Hoover Street, Quincey Hanley nous fait partager son quotidien romancé, dans lequel les braqueurs partent faire du shopping sur Melrose.

Long de près de neuf minutes, le clip de Tookie Knows II se veut bien plus sombre que la superbe By Any Means, qui apparaît presque comme une balade, si les lyrics n’étaient pas là pour nous rappeler à l’ordre : « I’ma shoot my gun, I’ma free my locc. I’ma sell her tongue, I’ma tan that coke ». Dans Tookie Knows II, le rappeur et son crew goûtent aux conséquences amères de leurs actes répréhensibles : « We might die for this shit nigga. Might go down for this shit nigga. Gang, gang bangin’ that Crip shit ». Référence évidente au conflit qui tiraille les Crips et les Bloods depuis des années à L.A. Il s’agit de la suite spirituelle de l’interlude du même nom sur l’album Habits & Contradictions, sorti en 2012. De quoi annoncer le meilleur pour la sortie du LP Blank Face, toujours calée au 8 juillet prochain.

Schoolboy Q 18 02

Par Random Hero le

Plus de lecture