Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a quelques jours, El-P et Killer Mike n’en pouvaient plus d’attendre. En lâchant gratuitement (et le jour de Noël) leur album RTJ3 précédemment prévu pour le mois de janvier, le duo de vétérans a une fois de plus montré qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient.

Les avantages d’être autoproduits sont indéniables. El-P et Killer Mike ne répondent que d’eux-mêmes et de leurs fans. Il n’y a pas d’intermédiaire, pas d’obstacle dans leur communication. Comme pas mal d’artistes, ils ont fait le choix de distribuer leur discographie gratuitement, et de baser leurs revenus sur le merchandising et les concerts. Sur Instagram, ils déclaraient : « Et puis merde, on ne pouvait pas le garder pour nous. Ça nous semble être la bonne chose à faire. Après une putain d’année et une tournée globale sur le point de débuter, on s’est demandé ce que l’on attendait… et on n’a pas réussi à trouver une réponse correcte. Vous êtes avec nous depuis le début, votre énergie et votre amour ont a apporté une telle différence dans nos vies. Merci. Pour vous remercier, vous qui nous permettez de vivre de ce qu’on aime : RTJ3. On s’est bien cassé le cul et on pense vraiment avoir fait un truc de spécial ». Spéciale, cette troisième production l’est assurément. Moins rentre dedans, l’album multiplie les ambiances tout en mettant en avant les flows vitriolés de ces deux géniteurs. Des sons comme Call Ticketron, Talk to Me ou encore Don’t Get Capture confirment la frénésie et le côté inarrêtable de Run the Jewels. Au rayon des featurings, on retiendra forcément Hey Kids, avec ce chien fou de Danny Brown. Thieves! avec Tunde Adebimpe est aussi une belle petite offrande à la limite de l’atmosphérique, qui tranche avec le reste des productions de la galette. On vous laisse aller faire un tour sur le site de Run the Jewels pour télécharger la bête, ou bien vous acheter un petit t-shirt.

rtj3-02

Source image entête.

Par Random Hero le

Plus de lecture