Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a pratiquement un truc de cryptique à écouter PNL. Très discrets (pour ne pas dire carrément absents) de la scène médiatique, les deux frères Ademo et N.O.S laissent à leur musique tout le loisir de s’exprimer par elle même. Ils fuient les interviews, et ne font rien comme tout le monde.

C’est peut-être le fruit d’une pudeur presque rafraîchissante dans un monde où la surexposition est devenue monnaie courante, et où la médiatisation semble être devenue un passage obligé pour réussir dans l’hexagone. La vérité, c’est que depuis le début, PNL opte pour la stratégie du vrai, mais aussi de la non-communication. Cette année, ils n’ont fait qu’une seule interview pour le magazine américain The Fader. Un échange lors duquel ils ne révéleront finalement que très peu. Mais la non-communication est aussi une stratégie de communication. Prenez Frank Ocean, ou les Daft Punk. Il n’y a rien de nouveau là dedans. Ce qui change, c’est cette manière de privilégier l’échange direct avec le public, via les réseaux sociaux et Youtube. PNL n’a pas besoin de la radio, ni de la presse généraliste. Le duo court-circuite le système, et savoure aujourd’hui les fruits d’un succès qu’ils sont allés chercher seuls. Dans le fond, PNL appartient d’abord à son public. Sur le plan musical, la remise en question est aussi conséquente. PNL surprend, mais surtout fédère. La formule du Monde Chico est toujours appliquée : un rythme lent, une instru puissante, et des voix modelées à l’autotune. Leur nouvel album Dans la Légende est déjà bardé de singles auréolés par le public. DA, J’suis QLF ou encore La vie est belle sont autant de bonnes raisons de se plonger dans cet album. Un peu comme une mise en bouche, le groupe dévoilait hier le clip très puissant de NAHA, toujours réalisé par Mess, et que l’on pourrait pratiquement qualifier de court-métrage. On vous laisse découvrir tout ça juste en dessous :

pnl-dll-02

Par Random Hero le

Plus de lecture