Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a d’abord eu l’excitation d’une annonce, puis la désillusion d’un retard. La douleur d’un silence, l’incompréhension, puis l’exaltation. Après plusieurs rendez-vous manqués cette année, Marilyn Manson est enfin de retour, les bras chargés de nouveaux sons, prêt à en découdre une bonne fois pour toutes.

Le chanteur nous l’avait annoncé, et Manson n’a pas menti : la rage de We Know where you fucking live (son nouveau morceau) rappelle effectivement l’anarchie contrôlée de l’époque Antichrist Superstar. Néanmoins, Marilyn Manson est loin de s’être perdu dans un revival opportuniste. Son nouveau morceau transpire la crasse, et suinte la brutalité. Dans les sons d’abord, mais surtout dans les mots, qui laissent déferler le champ lexical de la vengeance et de la destruction : « I love the sound of shells hitting the ground », « We’ll burn it down, burn it down. They won’t even recognise your corpse », scande un Manson possédé comme on l’aime. Les réjouissances de l’album Heaven Upside Down démarrent le 6 octobre prochain, et cette fois-ci, ce n’est pas un exercice.

Fan de cinéma, de séries cultes, de jeux vidéo et de bonne musique ? S!CK magazine, c’est 160 pages d’orgie pop-culturelle, sans pub, tous les deux mois dans votre boite aux lettre !
RECEVOIR CHEZ MOI / VOIR DES EXTRAITS

Par Yox le

Plus de lecture