Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Marilyn Manson excelle dans le registre hanté, moins in-your-face. Son album The Pale Emperor en était une belle illustration, souvent dans la retenue et les ambiances toxiques et sépulcrales. On retrouve un peu de ça dans sa dernière offrande, qui n’est autre qu’une reprise du The End des Doors.

Les reprises : voilà l’autre spécialité de l’Antichrist Superstar, qui nous gratifie d’une couverture étalée sur plus de 8 minutes. Les atmosphères sont lourdes, étouffantes, accompagnées d’images équivoques (qui sont elles aussi des oeuvres de Manson). Le morceau est issu de la bande originale de la minisérie The Stand, adaptée de Stephen King, et dans laquelle il joue également. Rien ne dit que The End sera sur le prochain album de Manson, qui risque bien de tomber pour 2020. D’ici là, sachez que Manson avait également claqué une autre (très belle) reprise il y a quelques semaines. On vous laisse sur la confrontation de la revisite avec son classique original.

Par Random Hero le

Plus de lecture