Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Entre son adulation pour Metal Gear Solid et ses tweets provocateurs à l’encontre de ses confrères, Lupe Fiasco accouche parfois d’idées fabuleuses. La dernière en date relève quasiment de l’intervention divine.

Lupe Fiasco, vous connaissez ? C’est cette grande gueule qui n’hésite pas à qualifier le président Obama de terroriste, tout en remettant Azealia Banks à sa place. C’est aussi ce rappeur à la discographie inconsistante, perdue entre les excellents Food & Liquor, The Cool, Tetsuo & Youth et les moyens Lasers et Food & Liquor Part II. Parmi ces albums, Lasers est un cas à part entière, puisque sa confection a été victime de nombreuses difficultés. La faute à des désaccords artistiques avec Atlantique Records qui obligent le rappeur à accoucher d’une œuvre jugée décevante par la critique et le public. La transition entre l’intemporel The Cool et Lasers est alors brutale. Les fans sont perdus dans une masse de productions pop et électroniques inspirées par le succès de David Guetta. Peu à peu la sentence tombe chez certains amateurs de Hip-Hop : Lasers est un monstre, l’un des plus mauvais albums de Lupe et l’un des pires albums du genre.

Un laser pour les dominer tous


Inspiré par le documentaire Atari Game Over qui revient en partie sur l’échec cuisant du jeu vidéo E.T et sur l’enterrement des cartouches invendus dans le désert du nouveau Mexique, Lupe Fiasco a eu une idée de génie. Si vous avez acheté Lasers et que vous ne vous êtes toujours pas remis de la déception, le rappeur vous propose de récupérer votre copie et de détruire l’album avec un véritable laser pour le Nouvel An 2016, histoire de vous soulager une bonne fois pour toutes. C’est radical, rapide et efficace. A travers un long message sur Instagram le rappeur s’est exprimé en avouant qu’il aimait toujours ce projet, mais qu’il acceptait le mythe qui s’est construit autour de cet album. Une belle façon de répondre aux critiques qui reviennent encore et toujours sur Lasers. Honnêtement, il n’était pas si mauvais cet album ! Il aurait suffit de dégager les trois quarts de son contenu.

My 3rd musically related thing I want to accomplish this year is not to make another album but to do something waaaay stupider…I want to unmake an album. I watched the ATARI E.T. documentary and got inspired. So here's my idea. For all you people who really hated my 3rd album LASERS for whatever reason in the universe I want you to send it back to me so I can destroy it with an actual Laser. You not getting any money back or an apology or anything like that. The fact still remains that a lot of people really loved LASERS (Me Included) despite the popular myth that it's one of the worst rap albums ever but sometimes the myth can be stronger than the truth. So yeah….if you have a physical copy of LASERS that you absolutely hate and wish for it to be rendered non-existent then you can send it back to me and I'll have it destroyed with an actual giant laser and send it into next world in spectacular grand fashion and we can all get on with life nice and happy like it never happened. No hard feelings. If your down hit me up in the comments or on Twitter with the hashtag #TheReturnOfLasers and if we get enough #LaserHaters willing to have their physical copy destroyed then will do it on New Year's Day 2016!!! To you #LaserLovers out there with physical copies just sit back and enjoy the craziness that's about to happen lol… This is a #WellBoggleMeGiblets© production

Une photo publiée par Lupe Fiasco – Bogglin' Giblets (@lupefiasco) le

Par Sholid le

Plus de lecture