Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le nouvel album de Carpenter Brut fait cracher les sonorités heavy metal

Les Dieux de la synthwave ont accouché d'un nouvel enfant

Pour beaucoup d’entre nous, Carpenter Brut a accompagné de ses mélodies assassines notre soif d’hémoglobine dans Hotline Miami, mais puisque cela fait bien longtemps que Franck Hueso a su prouver son talent en studio et encore plus sur scène, on n’a pas attendu plus d’une seconde pour écouter son nouvel album Leather Teeth, une petite virée en enfer composé de huit tracks comme autant de doses d’adrénaline.

Parmi les mentions honorables de cette belle déferlante Synthwave, on relèvera le titre Cheerleader Effect, un featuting ultra catchy avec Kristoffer Rygg ou encore l’autre featuring de ce LP Beware the Beast qu’on voit déjà comme un pilier des futurs lives de Carpenter Brut. En seulement 32 petites minutes, le producteur déchaîne les flammes de l’enfer au sein d’une concoction qui s’éloigne de sa première trilogie d’EP. On vous laisse tranquillement appuyer sur play et découvrir Leather Teeth en vous rappelant que comme l’indique la pochette de l’album, Hell is the sweetest place to hide.

Comptez sur nous pour en toucher quelques mots en profondeur dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, au bout de ce lien !

Par Tombe-Stone le

Plus de lecture