Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne vous le répètera jamais assez : le rap français n’est pas mort. Il n’est pas seulement le reflet de sa gloire passée, et de ses icônes éternelles. Au-delà des indéboulonnables du milieu, la nouvelle génération se forme, elle s’agite. Elle se fait de plus en plus bruyante, au point de surpasser ses ainés.

Depuis notre playlist rap français de l’hiver dernier, les sorties se sont succédé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en 2015, le catalogue rap français se porte bien. Vous dire que le succès fulgurant du premier album de Nekfeu est une surprise serait un mensonge. On ne le voyait pourtant pas partir si loin, si fort, allant même jusqu’à détrôner commercialement des types comme Booba, qui vendent des albums à la pelle depuis maintenant plus de 10 piges. Cela ne veut pas dire que les anciens sont sur la touche. Prenez le nouvel album de Disiz : une réussite totale qui prouve que le vécu et l’expérience peuvent encore faire face à la fougue et la fraicheur. Deux écoles à première vue opposées, mais qui sont avant tout complémentaires. C’est d’ailleurs la synthèse de ces deux aspects que l’on retrouve dans l’excellent album de JP Manova, qui a passé près de 20 ans à maturer son premier bébé. Difficile également de ne pas citer des mecs comme Lino, Médine, Youssoupha ou encore Tito Prince. Mais le mieux, reste encore de les écouter. Si vous voulez plus de playlist, on vous encourage à faire un saut sur notre page Soundsgood. En attendant, place au son :

Par Sholid le

Plus de lecture