Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Aphex Twin semble affectionner les extrêmes. Après une traversée du désert musical qui a laissé la plèbe sur sa faim 13 longues années, Richard David James semble ne plus pouvoir s’arrêter. Depuis quelques mois, c’est le hold-up : un album, une autre galette d’expérimentations lâchée sur la toile, et maintenant un nouvel EP en bonne et due forme, à l’écoute juste là.

Avec son album Syro, le roi de l’Underground atteignait les sommets de la hype. Drôle de paradoxe pour un mec qui a construit sa réputation sans ne rien demander à personne, en réussissant l’exploit de réunir les notions de qualité et de quantité tout au long de ses années d’hyperactivité. Le résultat donnait un album somme toute fort agréable. Peut-être pas le meilleur de la vaste discographie de l’Irlandais, mais l’effort était louable. Quelques semaines plus tard rebelote : sauf que cette fois, il s’agit d’un paquet de tracks brutes. Du matos tout droit sorti du labo d’Aphex, qui oscille entre le making-of et l’inaudible. Et puisque rien ne se perd, aujourd’hui c’est un nouvel EP qui voit le jour. « Oh je suis simplement d’humeur en ce moment. En espérant que tout cela dure », assure-il. Baptisée Computer Controlled Acoustic Instruments Pt2, cette nouvelle production vous propose 12 pistes inédites, pour près d’une demi-heure de son. Entre les expérimentations électroniques, et les balades au piano. On vous laisse y jeter une oreille juste en dessous :

Aphex Twin - NEWS05

Crédit image, Paul Willoughby. L’original est sur le très beau site web de Paul.

Par Random Hero le

Plus de lecture