Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Au début du mois de septembre 2001, un crew de jeunes punk canadiens déjantés préparait assidûment la sortie de son prochain album All Killer, No Filler. Une promotion intense se mettait en place avec comme ligne de mire, les kids de la fameuse génération MTV. Après la déferlante de Fat Lip, In Too Deep enfonce définitivement le clou.

« The faster we’re falling, We’re stopping and stalling, We’re running in circles again ». Vous avez entendu les premières paroles de ce morceau un bon nombre de fois. Elles vous ramènent directement au début des années 2000, et à l’insouciance de votre adolescence. In Too Deep est un morceau entraînant, dopé à la stamina, et qui répond à tous les codes du mainstream, sans que ce ne soit un gros mot pour autant. Difficile de séparer le titre de son clip absolument culte, réalisé par Marc Klasfeld. On y découvre un concours de plongeons assez improbable, entrecoupé de séquences de rock pur et dur dans une piscine vide, entourée de fans. Une parfaite synthèse de l’esprit décalé du groupe, pour ne pas dire totalement barré. Quinze ans plus tard, l’efficacité est toujours au rendez-vous. Alors que le groupe revient sur le devant de la scène, le public est toujours présent. Leur nouvel album, 13 Voices est prévu pour le 7 octobre prochain. D’ici là, ce n’est pas un brin de nostalgie qui risque de vous tuer.

In Too Deep 01

Source image entête.

Par Random Hero le

Plus de lecture