Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Lorsque l’on voit les ventes décevantes de Watch Dogs 2, il devient très vite clair que le nouveau jeu d’Ubisoft a payé cash les erreurs de son prédécesseur. Ce qui est fort dommage, étant donné que Watch Dogs 2 s’avère être un excellent jeu, sublimé par une soundtrack originale de très haut vol.

On pourrait même dire que l’OST est l’un des meilleurs trucs à tirer du jeu d’action en mode ouvert d’Ubisoft. On ne parle pas uniquement de la playlist disponible dans le jeu (qui rassemble du Aphex Twin ou du Rustie) mais bien de l’album entièrement composé par l’excellent Hudson Mohawke. Baptisé Ded Sec, il rassemble pas moins de seize titres qui font directement suite à son album Lantern sorti l’année dernière. Durant trois quarts d’heure, on retrouve les sonorités glitchées, presque acides, sans oublier le mélange de trap qui fait le succès du poulain de l’écurie Warp Records. Alors qu’il se prête à l’exercice de l’OST, le jeune producteur n’abandonne pas son style. Il l’atténue, dans le pire des cas. Dans l’ensemble c’est donc un Hudmo plus posé, forcément plus en retrait, que l’on prend plaisir à découvrir sans l’habituelle pression du lead-single ni la nécessité d’envoyer des sons calibrés pour le live. Ici, Hudmo est seul face à lui-même. L’exercice est intéressant et donne lieu à des petites pépites comme Play N Go, Shanghaied, Motherload ou encore le Watch Dogs Theme. On vous laisse y jeter une oreille juste là :

Par Random Hero le

Plus de lecture