Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Deftones n’est clairement plus le même groupe de nu-métal qu’il y a 20 ou 25 piges. Au fil des décennies, la formation de Sacremento a su entretenir le changement dans la continuité. Et si ce nouvel album n’a presque plus rien à voir avec leurs premières galettes, on y retrouve le même ADN.

Une envie de surprendre, de crier, mais aussi de séduire. Gore n’est pas le plus nerveux des albums de Deftones. Il baigne néanmoins dans une noirceur contagieuse, très probablement liée à la disparition du bassiste Chi Cheng en 2013. Le côté punk et ultra agressif d’un Around the Fur laisse place à une aura plus ténébreuse, moins in-your-face. On retrouve néanmoins cette volonté qui a toujours collé à la peau du groupe : celle d’expérimenter de nouvelles choses, d’apporter de nouvelles influences, de nouveaux sons. Deftones est un groupe éclectique dans son ADN, et ce nouvel album ne mettra probablement pas tous les fans d’accord. On vous laisse cependant y jeter une oreille, juste en dessous. On vous laisse également découvrir le clip assez perché de Prayers/Triangles.

PT CLIP 4

PT CLIP 2

PT CLIP 3

PT CLIP 5

Par Random Hero le

Plus de lecture