Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Cet homme est une machine de productivité. Il n’y a pas un mois où Nicolas Jaar ne balance pas quelque chose de gros. Il y a quelque temps, on vous parlait de sa dernière production : 15 minutes de plaisir auditif, entre expérimentations atmosphériques et électro perdue.

Aujourd’hui, le prodige américano-chilien a un autre cadeau pour vous : son nouvel album. Tout simplement. A noter qu’il ne s’agit pas de la suite de Space is Only Noise, sorti il y a déjà 4 ans. Cette suite s’appelle Nymph III, et elle sera dispo le 29 juin prochain. Quoi qu’il en soit, la nouvelle ne manquera pas de faire plaisir aux amateurs de la musique du jeune producteur de 25 ans, que vous avez peut-être connue au sein de Darkside, le duo qu’il formait avec Dave Harrington. Histoire de rester à fond dans le domaine du perché et de l’abstraction totale, le musicien a choisi une production de 1969 comme écrin de sa nouvelle soundtrack. Il s’agit de The Color of Pomegranates (La Couleur des Grenades), un film arménien assez avant-gardiste pour lequel Nicolas avait composé une soundtrack alternative. Le tout s’étant fait dégagé de YouTube (en raison d’atteinte aux droits d’auteurs), il a décidé de mettre l’album en libre téléchargement, balancé sur la toile à qui voudra bien l’entendre. Si vous voulez y jeter une oreille, on vous encourage vivement à cliquer ici.

Par Random Hero le

Plus de lecture