Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Childish Gambino est en roue libre. L’avatar musical de Donald Glover n’a jamais été qu’un rappeur. Véritable touche à tout, ses premiers albums synthétisent tous les talents de leur géniteur, qui pousse les frontières du rap, de la soul et du R’n’B dans un univers toujours cohérent, qui alterne entre le mielleux et le torturé.

Pour son troisième album, Childish semble déterminé à pousser de nouvelles frontières. Le mec est en roue libre, et semble tout faire pour que le public ne l’enferme pas dans un genre en particulier. Glover n’est pas juste un artiste, il n’est pas juste acteur, il n’est pas juste humoriste, tout comme Gambino n’est pas juste rappeur, ni juste chanteur. C’est un musicien au sens large qui semble déterminé à suivre son feeling, bien avant d’aller là où son public l’attend de pied ferme. Ce qui est toujours une bonne chose, même si on aurait forcément aimé le voir dégainer son flow génial sur une instru hypnotique, comme il l’a si souvent fait par le passé. Il y a quelque temps, Glover annonçait la mort de Childish Gambino. En écoutant les deux premiers morceaux de son troisième album, on commence à voir où il voulait en venir. Awaken, My Love sortira le 2 décembre prochain. Inutile de dire qu’on est à la fois curieux et profondément impatients de découvrir le résultat.

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture