Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Kendrick Lamar, Andre 3000, Jamie XX, Kanye West, Sebastian, Tyler the Creator et même David Bowie : pour son grand retour, Frank Ocean s’est avant tout bien entouré. Au terme d’un teasing que l’on qualifiera bien volontiers d’interminable, le géniteur de Channel Orange est enfin passé à l’offensive.

La communication millimétrée a une fois de plus eu l’effet escompté. Soit faire exploser une hype qui était déjà au maximum. Les silences étaient longs, les indices étaient rares. Bref, avant même d’avoir entendu quoi que ce soit, l’arrivée du nouveau Frank Ocean est déjà une délivrance, syndrome inquiétant d’une stratégie ultra bien huilée. Pour le plus grand plaisir de tous, l’offensive s’est déroulée en trois phases. La première s’appelle Endless. Il s’agit d’un court-métrage de 45 minutes, dans lequel Ocean dévoile 18 nouveaux titres. Seul hic, vous ne pouvez le découvrir qu’en exclusivité sur Apple Music. Vient ensuite l’envoûtant clip de Nikes. Un titre sur lequel les sonorités les plus contradictoires s’empilent dans une étrange harmonie. Chevaux, bolides, corps nus, et séquence d’immolation s’enchaînent, avec la présence remarquée d’A$AP Rocky, tenant un portrait du regretté Yams. Tout ceci menant à la troisième et ultime étape du plan. Un nouvel album en bonne et due forme. Oubliez Boys Don’t Cry. Baptisé Blond, il s’étale sur pas moins de 17 morceaux, toujours en exclu sur Apple Music. On vous laisse y jeter une oreille en dessous :

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture