Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Avant le mythique Slim Shady LP en 1999, il y avait Infinite. La première galette de Marshall Mathers bien avant sa rencontre avec Dr Dre, alors qu’il n’était qu’un jeune rappeur âgé de 24 ans et méconnu de la scène hip-hop.

Vendu à seulement 1000 exemplaires, Infinite et également l’une des plus grosses désillusions de la jeune carrière du rappeur. Vitriolée par la critique et ignorée du public, sa première galette est avec le recul considérée comme un brouillon par Eminem lui-même. Le Slim Shady n’existait pas encore et Marshall Mathers cherchait son flow. Artistiquement, on assiste aux balbutiements de ce qui fera plus tard son énorme succès. Pour les 20 ans de l’album, ses anciens collaborateurs ont publié un mini-documentaire de 9 minutes qui s’attarde sur les débuts d’Eminem en 1996. Au-delà du rictus que vous risquez d’avoir en découvrant une version jeune, fraîche et pleine de naïveté de Marshall Mathers, ce docu se plonge dans les influences, les événements et les rencontres qui l’auront propulsé au sommet. Des soirées open-mic où il était le seul mec blanc, jusqu’à l’élaboration de son premier disque. Les débuts étaient difficiles, mais la persévérance a fini par payer.

infinite-eminem-02

Par Random Hero le

Plus de lecture