Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Seul face à un micro, le patron de Détroit vient de lâcher un freestyle mémorable. Presque 8 minutes sur lesquelles Eminem brasse tous les sujets brûlants de l’actualité avec un venin et une hargne qu’on lui connaît bien.

La production est minimaliste, presque inexistante, et laisse tout le loisir au Rap God de débiter sa verve. En première ligne de mire, Donald Trump qui se prend une copieuse droite verbale : « You say Trump don’t kiss ass like a puppet, cause he runs his campaign with his own cash for the funding. And that’s what you wanted, a fucking loose canon who’s blunt with his hand on the button, who doesn’t have to answer to no one. Great idea ! ». Non content de partager son inquiétude sur l’idée qu’un jour le milliardaire puisse avoir les clés du pays de l’Oncle Sam, Slim Shady revient sur son rapport compliqué avec la gent féminine et son incapacité à s’engager, tout en multipliant les provocations qui le caractérisent si bien. Il évoque également les violences policières qui frappent les populations afro-américaines. Après être revenu sur la controverse dont il fait l’objet depuis tant d’années, il conclut sur un « Why Am I such a dick ? » assez évocateur. Une belle manière d’annonce un prochain album à venir.

Par Random Hero le

Plus de lecture