Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Pour beaucoup, le duo allemand est mort au lendemain de la sortie de leur deuxième album, sorti en 2011. On ne dit pas que I Love you, Dude est un disque de merde, bien au contraire. C’est même une belle réussite, qui prend le contre-pied de tout ce que l’on pouvait attendre de leur deuxième galette. Il a juste perdu une partie substantielle des fans de Digitalism en route.

Quelques années plus tard, c’est donc non sans une certaine tristesse que l’on constate le manque absolu d’attente autour du troisième LP de Jens Moelle et Ismail Tuefekci. Il y a un peu plus de dix ans, le duo explosait littéralement la scène électronique avec Idealistic, un single auto-produit qui débouchera sur la sortie d’un premier album culte. Sorti en 2007, Idealism est toujours aussi monstrueux. Une purge 100% électronique, dont on attend encore le digne successeur. Il faut cependant se faire une raison, il y a de sérieuses chances pour que celui-ci n’arrive jamais. Digitalism évolue, ils explorent de nouvelles influences, et n’hésitent plus à sortir de leur zone de confort. EDIT: Après leur EP Lift, leur nouvel album Mirage est à l’écoute. On retrouve bien une volonté de coller à leurs premiers travaux, tout en essayant de nouvelles choses. Pour le meilleur, et pour le pire.

Digitalism Mirage 01

Source image entête.

Par Random Hero le

Plus de lecture