Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne tarit pas d’éloges quant à la discographie d’Erwan Castex. Pour son troisième album, le musicien de Boulogne-Billancourt multiplie les inspirations et les méthodes de travail. Le fruit de ces multiples efforts est en écoute intégrale juste là. Et il se consomme sans modération.

Au programme des hostilités, une décharge de tracks émanant d’une émotion plus directe, et moins calculée. Cela ne veut pas dire que la production n’est pas tout ce qu’il y a de plus chiadée. Le disque multiplie les atmosphères autant que les influences, qui alternent entre l’électronique, le jazz et le hip-hop. On note la présence de Bryce Dessner de The National, mais aussi d’interprètes français comme le chanteur de Atlas Montains, ou encore Etienne Daho. Enfin le violoncelliste Gaspar Claus, et le trompettiste Toshinori Kondo viennent compléter cette belle fresque musicale. On vous laisse y jeter une oreille juste en dessous :

Rone - NEWS04

Par Random Hero le

Plus de lecture