Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors que le succès du film Comment c’est Loin est désormais indéniable, les Casseurs Flowters se sentent pousser des ailes. Intégralement filmé en une seule prise, le clip qu’ils viennent de sortir pour la très belle Inachevés force le respect.

Que ce soit dans le cinéma ou le monde de la télévision, le plan-séquence a toujours été un véritable défi. Que ce soit Old Boy, True Detective, Birdman ou plus récemment Daredevil, il traduit une véritable ambition qualitative, une soif de se dépasser, d’aller plus loin que le confort d’une réalisation plus classique, sans prise de risque. Soit à quelques détails près, toute l’essence du propos distillé dans le morceau Inachevés. L’un des titres les plus introspectifs de la bande-son du long-métrage d’Orelsan et Gringe, mais aussi l’un des plus touchants, l’un des plus justes. Il est question de finir ce qu’on a commencé, d’oser, d’assumer le risque jusqu’au bout, quitte à finir dans le mur. « J’arrête d’arrêter, j’abandonne l’abandon ».

Inacheves 04

Inacheves 02

Inacheves 01

Par Random Hero le

Plus de lecture