Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

S’il est une légende avérée du disco, qui a collaboré avec des musiciens comme Nile Rodgers ou Earth Wind and Fire, Cerrone n’a jamais caché son attraction pour les musiques et la culture Africaine.

Il en a d’ailleurs fait le sujet de son nouvel EP sobrement baptisé Afro, qui sortira le 12 février prochain. Disparu des radars depuis 2010, le français de 63 ans fait un retour-surprise avec une collaboration plutôt réussie. Sur Funk Makossa, il fait revivre fièrement les années disco-funk, qui se fondent subtilement dans l’univers entrainant de l’Afrobeat. Pour ce projet, le musicien s’est entouré de deux références en la matière : d’un côté, le légendaire batteur Tony Allen et de l’autre Manu Dibango, un saxophoniste de renom. Et puisqu’il n’y a pas d’âge pour surprendre, on vous laisse découvrir le clip de Funk Makossa, en référence au Soul Makossa sorti en 1972. The funk lives :

Par Random Hero le

Plus de lecture