Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Si vous venez seulement d’atterrir sur la planète rap US, vous serez certainement heureux d’apprendre que le troisième album de Mac Miller vient d’envahir les étales, et qu’il est déjà en écoute intégrale. Puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le clip de Brand Name est également dispo.

Loin de la fougue d’un 100 Grand-Kids ou de la folie incontrôlable des débuts, le rappeur revient avec un flow plus détaché et nonchalant. Un titre qui traite des apparences, et des stéréotypes de notre société d’ultra-consommation, et le cauchemars déconnecté de la réalité qui vient souvent avec la célébrité : « To everyone who sell me drugs, Don’t mix it with that bullshit I’m hopin’ not to join the twenty seven club. Just want the coke dealer house with the velvet rug. Fuck the world there’s no one else but us ». Une réflexion sur la futilité du dollar déconnecté des vraies valeurs : « I was in the crib with my different shit. Simple livin’, I’m a hypocrite. Cause I’m filthy rich, I got businesses. Been had wifey’s, have mistresses ». Sans oublier un petit tacle à Donald Trump, qui l’avait traité de prochain Eminem il y a quelques années : « See, I left, they call me shady. I’m a white rapper, they always call me shady. Got no idea what I’m contemplatin’, I guess… It ain’t nothing but a brand name ». On vous laisse jeter un œil à ce clip, franchement réussi :

Mac Miller - NEWS05

Par Random Hero le

Plus de lecture