Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a toujours quelque chose de profondément difficile dans l’idée de voir s’effondrer les icônes de notre adolescence. L’album de trop, Blink-182 l’a déjà lâché. C’était en 2011, avec Neighborhood. Aujourd’hui, la formation est de retour avec Bored to Death.

Enfin presque de retour. Il y a quelques mois, le chanteur, guitariste, fondateur et leader du groupe Tom Delonge s’est purement et simplement fait exclure de la formation par ses deux petits camarades. Les différents créatifs n’y étaient pour rien, puisqu’il s’agissait avant tout d’une sombre histoire de contrat. Blink-182 s’était fait dégager de leur précédent label, et venait de signer chez BMG. Néanmoins, les contraintes du contrat de 60 pages imposaient à Tom un planning créatif bien trop serré. D’autant plus que le musicien était à l’époque sur un autre projet parallèle. Les multiples renégociations ont fini par user le groupe, qui a tout simplement décidé d’engager un autre chanteur, laissant à Tom Delonge tout le loisir d’apprendre son éviction dans la presse. Aujourd’hui, le premier morceau de ce nouvel album reprend plus ou moins la recette historique du groupe. Le skate-punk fou et complètement barré est toujours là, avant moins de verve, il faut bien le reconnaitre. La musique de Blink-182 n’a pas évolué, ce qui n’aurait pas été une mauvaise chose si les membres du groupe avaient toujours 20 piges. On espère sincèrement retrouver tout ce qui faisait le sel de ce groupe emblématique de la génération MTV dans leur prochain album. Il s’appelle California, et sortira le premier juillet prochain. On croise les doigts. D’ici là, on vous laisse jeter une oreille à ce come-back timide :

Blink182 01

Par Random Hero le

Plus de lecture