Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Quinze ans de carrière, une dizaine de titres, un seul album : la réputation de JP Manova tient de l’exception tant le rappeur est une larve de productivité. La date du 7 avril est donc à marquer au fer rouge puisque le rappeur débarque enfin avec son premier projet.

Adulé, fantasmé et très souvent remarqué, JP Manova ne tombe pas de la dernière pluie. Ses premières collaborations ne le sont pas non plus d’ailleurs. Il faut remonter jusqu’en 1998 sur les Liaisons Dangereuses de Doc Gyneco pour entendre raisonner la voix inimitable de ce rappeur. Si JP Manova est une insulte vivante au Stakhanovisme, il n’en demeure pas moins un artiste hors du commun qui tape très souvent là où ça fait mal. Chacune de ses apparitions, chacun de ses couplets est ordinairement acclamé par un public qui ne demande qu’à être abreuvé des paroles de celui qu’on pourrait assimilé à un prophète du rap français. Après des années d’attente, JP Manova a enfin sorti 19h07, son premier album composé de dix titres qu’on vous incite vivement à écouter. Disponible sur Spotify et dans toutes les bonnes crèmeries, on vous propose de découvrir l’intégralité du projet gratuitement juste en dessous !

Par Sholid le

Plus de lecture