Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est ce qui s’appelle être ultra déterminé. Les habitants de Cesana viennent probablement de se taper ce que l’on retiendra comme l’une des plus grosses motive de l’histoire. Soit l’idée folle de réunir 1000 musiciens jouant Learn to Fly à l’unisson, dans le seul but d’attirer Dave Grohl et sa bande jusqu’en Italie.

Il faut dire que les interprètes de Best of You et Everlong n’étaient plus venus faire un petit coucou de l’autre côté des Alpes depuis 1997. Une sacrée blinde, vous en conviendrez. Beaucoup trop pour Fabio Zaffagnini, qui s’est dit qu’il fallait agir. Aux grands maux les grands remèdes, l’homme s’est mis en tête de réunir une véritable armée dans le seul but d’intensifier la portée de sa propre voix. Quelques concerts, une floppée de mails groupés aux plus grands médias, un site web dédié, du crowdfunding et des journées de matraquages sur les réseaux sociaux plus tard, le projet est enfin une réalité. Le 30 juillet 2015, les 1000 musiciens se sont retrouvés à Cesana, dans la région de Romagne, et ont entamé les premières notes de Learn to Fly. Un des plus grands succès du groupe, véritable invitation à prendre l’avion jusqu’en Italie : « Ce que nous avons accompli aujourd’hui est un gigantesque miracle. Un millier de rockeurs sont venus des quatre coins de l’Italie, à leurs propres frais, pour ne jouer qu’une seule chanson : la vôtre. Maintenant c’est à vous, les Foo Fighters, de venir jouer pour nous. » Touché en plein cœur par la prestation gargantuesque, Dave Grohl n’a pas tardé à répondre en italien sur Twitter : « Ci vediamo a presto, Cesena…. xxx », le tout signé « Davide ». Mission accomplie.

Foo Fighters - NEWS18

Par Random Hero le

Plus de lecture