Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est surement l’un des albums les plus reconnus de l’histoire de l’industrie musicale. Le Dark Side of the Moon de Pink Floyd, sortis le 10 Mars de la sainte année 1973 n’a pas vieillis, mieux, il se paye un lifting visuel pour ses 40 bougies qui ne vous laissera pas indifférent !

40 artworks, pour autant d’années depuis l’apparition du mythe, c’est un peu le topo de cet anniversaire tout en style et en nostalgie que propose le site officiel du groupe. En effet, les fans et autre amateurs de musiques sont depuis 1 mois cordialement invités à Twitter des photos et autres commentaires sur la formation, son influence, sous le hashtag #DarkSide40. Chaque participation venant un peu plus « assombrir » une lune virtuelle, jusqu’au moment fatidique de la révélation du « Dark Side of the Moon ».

De quoi redonner un nouveau souffle (qui pour une fois ne passe pas par une réédition) au LP qui avait figuré dans le top 200 américain pendant un total de près de 15 années, faisant de lui un des albums les plus écouté de tous les temps. Et à juste titre, puisqu’il reste aujourd’hui encore une expérimentation et une réflexion sur la vie humaine encore jamais égalée.

Une nouvelle jeunesse esthétique qui détourne avec style le travail de George Hardie, passé sous le filtre de la modernité, et bien entendu de nombreuses autres influences artistiques. Un diaporama qui bien entendu ne s’apprécie pleinement qu’avec, avec l’intégrale de Dark Side of the Moon dans les oreilles.

[nggallery id=6]

Par Yox le

Plus de lecture