Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La ville de Los Angeles n’est plus. La face du monde a définitivement changé après le Big One. Un tremblement de terre dévastateur qui a plongé l’humanité dans le chaos. Dominées par la loi du plus fort, les terres Californiennes ne sont plus qu’un wasteland Mad-maxiens.

Derrière les immenses murs de New Angeles, les gens se cachent de l’apocalypse. Ils dilapident leurs ressources dans la chirurgie plastique, les implants, et les augmentations physiques. La superficialité est devenue monnaie courante dans une ville qui n’a aucun scrupule à regarder le monde extérieur crever de faim. Dans cette société d’hyper-consommation, les caïds font la loi, et la violence est devenue quotidienne. À tel point qu’il n’y a plus qu’un seul sport qui remplit les stades. Comme des gladiateurs du futur, les Suiciders se livrent des combats à morts ultra-brutaux. Planqués dans d’immenses armures, ces guerriers cyberpunks n’ont pas peur de passer l’arme à gauche. Tous les moyens sont bons pour satisfaire la foule. Au sommet de cette chaîne alimentaire, il y a le Saint. Un Suiciders invaincu, qui est devenu une véritable légende. Mais les secrets de ce dernier pourraient tout remettre en cause… C’est bien simple, il n’y a rien dans Suiciders qui ne soit pas une réussite totale, à commencer par les planches à tomber de Lee Bermejo. Pas étonnant venant du mec qui nous avait déjà gratifié de Batman Noël, ainsi que des mini-séries sur Joker, Luthor et Rorschach. Le mode de narration est complexe, et emprunte beaucoup au septième art, avant de se conclure sur un twist mémorable. En plus des scènes de combats épiques, le comics publié chez Vertigo emprunte énormément au thriller noir. Bref, difficile de ne pas chaudement vous recommander le premier volume, dispo en français chez Urban Comics.

Suiciders 01

Suiciders 02

Suiciders 03

Suiciders 04

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture