Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est une énorme page qui se tourne dans l’histoire des animés Japonais. La semaine dernière, Naruto Shippûden a diffusé le 500ème et ultime épisode d’une série qui était à l’antenne depuis une décennie entière.

Avec le premier animé Naruto diffusé entre 2002 et 2007, ça porte le nombre d’épisodes à près de 700. Un chiffre colossal qui dénote de toute la puissance du manga de Masashi Kishimoto, devenu une véritable institution. Récit initiatique par excellente, le périple de l’hôte du démon à neuf queues a passionné jusque dans l’hexagone. C’est le manga d’une génération, qui a réussi l’exploit de s’imposer comme l’avait fait Dragon Ball avant lui. Les combats parfois cataclysmiques, les personnages mythiques, mais aussi les moments plus durs ont fait de l’animé un incontournable. La barre est très haute pour Boruto, qui amorce une nouvelle génération, et la relève d’un manga légendaire.

Par Yox le

Plus de lecture