Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Souvenez-vous, vous étiez peut-être au collège ou au lycée. À l’époque, il ne fallait pas plus d’un marqueur, un feutre ou même un stylo Bic pour se détacher de la masse. Vos parents venaient de vous offrir une sublime paire de Converse blanche immaculée, et deux semaines plus tard, vous étiez déjà en train de gribouiller votre nom, votre surnom ou même votre pseudo dessus, pas très loin d’un logo Anarchie ou Peace and Love.

En rentrant chez vous, votre mère a surement poussé une énorme gueulante, alors que votre père se frottait le front dans un râle de pure nonchalance. Vous veniez pourtant de poser votre identité pour la toute première fois. Ces pompes-là, elles vous suivaient partout. Elles guidaient vos pas, et comme le bon vin, elles se bonifiaient avec le temps. Plus elles se raclaient contre les trottoirs, plus elles s’abimaient, plus vous les aimiez. Quelques mois d’usage intensif plus tard, vos Chuck Taylor avaient déjà fait la guerre : le froid, la pluie, la boue, le soleil. Mais il en fallait plus pour vous faire lâcher l’affaire. C’était vos sneakers, à vous. Des œuvres d’art que vous étiez prêts à ne jamais jeter, quitte à les ranger à vie dans un coin de votre placard comme un talisman de votre créativité. Une petite extension de vous-même, tissée dans la toile. Ce sentiment d’appartenance, de personnalisation, c’est précisément le thème de la nouvelle campagne de Converse, qui a rendu sa sneakers mythique à ceux qui la portent le mieux : vous, moi, tout le monde.

La sneakers de la pop-culture


Il faut dire que l’histoire d’amour dure depuis presque un siècle. Elle a envahi les mœurs, résiste au temps et reste l’authentique exemple de la paire de basket qui ne sera pas démodée lorsque vos gosses auront l’âge de zoner en ville sur leur skateboard volant. La Chuck Taylor All-Stars est une véritable icône de la pop-culture. En un mot : c’est la base. Kurt Cobain les portait sans cesse, Marty McFly en avait dans Retour vers le Futur, tout comme Hank Moody dans Californication. On aurait aussi pu citer Les Dents de la Mer, Grease, The Big Bang Theory et même Toy Story (oui oui). Tout ça pour dire que la Chuck Taylor a toujours su entretenir un lien particulier avec le monde culturel et artistique. Dans un sens, il est donc parfaitement logique de voir la marque s’investir à nouveau sur ce terrain. La nouvelle campagne de Converse ne montre pas des Chuck flambant neuves, tout droit sorties de l’usine. Ces modèles-là sont troués, marqués, scarifiés, usés. Bref, ils ont du vécu. De véritables œuvres d’art, qui sont exposées dans des galeries à New York, Paris, Londres ou encore Pékin.

Des créations personnalisées


Selon Ian Stewart, Vice-président et Global Marketing Director de Converse, « Made by you puise ses origines dans une vérité humaine toute simple : nous voulons tous être authentiquement nous-mêmes. Les fans de Chuck Taylor sont ceux qui en ont fait un emblème de la créativité. Il était temps que nous leur rendions hommage ». Pour ce faire, la marque a fait appel à un joli panel de personnalités du monde artistique. L’idée étant de leur faire réaliser une œuvre, qui sera ensuite offerte à un fan de Converse. L’exemple qui suit concerne le typographe Rémy Boiré, et il est très réussi. Ce dernier a réalisé une illustration qui représente un message écrit en lacet, qu’il a ensuite imprimé en 3D chez le studio de 3DNatives. L’heureux fan s’appelle Pascal92vvv, et il a été repéré par la marque sur les réseaux sociaux comme étant un véritable amoureux de la Chuck Taylor. On vous laisse admirer le boulot de Rémy Boiré, juste en dessous, ainsi que la photo de Pascal qui a inspiré ce travail. On vous propose également de visiter le site de Converse pour voir plus de collaborations.

Converse Made By You (2)

Converse Made By You (3)

Converse Made By You (5)

Converse Made By You

Converse Made By You - NEWS01

Par Article Sponsor le

Plus de lecture