Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

L’imagerie de Disney est un puits sans fond en terme d’inspiration pour des campagnes diverses et variées. Aujourd’hui, c’est l’artiste Saint Hoax qui détourne les célèbres princesses pour dénoncer les abus physiques et sexuels au sein de la famille.

Le message est clair : 46% des mineurs violés le sont par un membre de la famille. Selon une interview dans le Huffpost, l’idée lui serait venue en apprenant qu’une amie s’était faite violée par son père à l’age de 7 ans. On décrypte aisément les éléments clés de cette campagne virale choc, lorsque les idoles des petites filles se font abuser par leur père. Un beau moyen d’éveiller les consciences, qui ne demande rien à personne. On vous laisse découvrir ça juste en dessous :

Dysney Princesses - NEWS01

Dysney Princesses - NEWS02

Dysney Princesses - NEWS03

Dysney Princesses - NEWS04

Dysney Princesses - NEWS05

Dysney Princesses - NEWS06

Par La Redaction le

Plus de lecture