Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Lorsque l’on évoque la fin de l’humanité, on imagine souvent le scénario de la guerre nucléaire qui aurait mal tourné. On imagine les restes d’une vie dans un monde post-apocalyptique à la Mad Max et autres FallOut. Mais selon Elon Musk, la vraie menace pourrait bien venir de nos propres ordinateurs.

Fondateur de Paypal, Tesla Motors et SpaceX (une société connue dans le monde du vol spatial), Elon Musk semble prendre très au sérieux la menace que pourrait représenter une intelligence artificielle trop avancée. Un scénario mainte et mainte fois imaginé par le cinéma de science-fiction, que ce soit dans iRobot, 2001 L’Odyssée de l’Espace, voire même dans une certaine mesure le tout récent Her de Spike Jonze. En effet, tous les programmeurs s’accordent à dire qu’une n’est pas, et ne sera jamais doté d’un raisonnement humain, qui intègre par exemple les notions de bien et de mal. Le raisonnement, le bon sens, et les émotions ne sont en effet pas des données quantifiables, qui ne peuvent être attribuées à un ordinateur. Il ne serait pas surprenant de voir que ces données « faussent » en quelque sorte l’efficacité du jugement humain, en le détournant bien souvent du résultat le plus logique, et donc le plus pertinent.

Dans notre ère d’obsolescence programmée, l’être humain est de ce fait programmé pour être un jour dépassé par les machines. Elon Must raconte : « Je pense que nous devrions être très prudent lorsqu’il est question d’intelligence artificielle. Si je devais deviner quelle est la plus grande menace pour notre existence, je dirais que c’est elle. Nous devons faire très attention lorsque nous manipulons les IA. Je suis de plus en plus convaincu qu’il devrait y avoir une supervision réglementaire au niveau national et international afin de nous assurer que nous ne faisons pas quelque chose de vraiment idiot. L’intelligence artificielle revient à invoquer un démon. Vous connaissez ces histoires dans lesquelles il y a un mec avec un pentagramme et de l’eau bénite qui est convaincu de pouvoir contrôler le démon ? Ça finit mal. » Il serait peut-être temps de tirer la sonnette d’alarme.

Crédit image (modifiée), Pichost.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture