Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Depuis la mort de Leonard Nimoy, les hommages se multiplient pour le légendaire Spock de la série Star Trek. Parmi eux, les plus beaux restent encore ceux du quotidien. Un message de soutien, un salut Vulcain, ou bien un petit dessin innocent, mais bourré de sens.

À ce jeu-là, les Canadiens ont fait très fort. Depuis quelque temps, des fans se sont amusés à redessiner la silhouette de Spock sur des billets de 5 dollars, avant de les remettre en circulation. Une pratique qui n’est pas nouvelle, mais qui a pris une tout autre ampleur lors du décès de l’acteur en fin de semaine dernière. Un billet de banque, un stylo, et le tour est joué : Sir Wilfrid Laurier devient Spock. Chose qui fait de moins en moins rire les autorités canadiennes, qui viennent de lancer un appel à ses concitoyens en leur demandant de bien vouloir cesser cette pratique. Bien qu’elle ne soit en réalité pas illégale.

#SpockingFives


Selon le gouvernement : « Il y a des raisons importantes pour arrêter de le faire. Écrire sur un billet de banque peut interférer avec la sécurité de ces derniers, et réduire sa durée de vie. Un billet marqué peut également ne pas être accepté lors d’une transaction. De plus, la Banque du Canada pense qu’écrire et marquer sur des billets de banque est quelque chose inapproprié, tant ils sont le symbole de notre pays et la source de notre fierté nationale. » Les arguments sont plus que valables, mais posez vous la question suivante : y a-t-il vraiment un mal à voir des Canadiens s’approprier une petite partie de leur patrimoine, pour rendre hommage non sans humour à une icône qui leur tient à cœur ? Nouvelle idée : commencer à faire la même chose sur nos billets de 5 euros.

Spock - NEWS04

Crédit image (modifiée), QuickHoney.

Par Yox le

Plus de lecture