Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

L’héritage colossal de Pablo Escobar, ce qu’il reste de l’empire de la cocaïne en 2015, et la guerre froide qui oppose les autorités et les narcos-trafiquants, c’est le sujet de cette excellente série de reportages signés Vice, sponsorisé par Netflix.

La troisième (et dernière) partie de cette série nous plonge en pleine jungle péruvienne, sur les traces des labos clandestins et en plein air. C’est en effet dans ce pays voisin de la Colombie que le trafic de poudre blanche bat son plein. Et comme vous vous apprêtez à le voir, les méthodes n’ont pas foncièrement bien changé depuis l’époque du cartel de Medellín. Toujours ces laboratoires improvisés au beau milieu de la jungle, et ces pistes d’atterrissage clandestines. Néanmoins, les conflits avec les forces de l’ordre sont moins directs, et les effusions de poudre et de sang se font plus rares. Tous semblent éviter ce qui aura été la grosse erreur de Pablo Escobar : la médiatisation. On vous laisse sans plus attendre découvrir la conclusion de ce reportage signé Vice, en collaboration avec Netflix à l’occasion de la sortie de la série Narcos. On vous rappelle également que les deux premières parties sont disponibles , et .

VICE_CocainePeru_STILL_(6_of_10)

VICE_CocainePeru_STILL_(7_of_10)

VICE_CocainePeru_STILL_(8_of_10)

VICE_CocainePeru_STILL_(9_of_10)

VICE_CocainePeru_STILL_(10_of_10)

Par Article Sponsor le

Plus de lecture