Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors que l’époque est propice aux adaptations super héroïques en tout genre, l’éditeur Urban Comics continue de célébrer les 75 ans du chevalier noir à travers des rééditions exclusivement en noir et blanc des plus grands comics de l’univers imaginé par Bob Kane.

Que dire sur Killing Joke qui n’ait pas déjà été dit ? Avec Watchen, The Dark Knight Returns et The Sandman, Killing Joke fait partie des plus grands comics jamais créés. Écrit par l’intemporel Alan Moore et dessiné par Brian Bolland, ce court one-shot d’une quarantaine de pages définit par excellence les origines du plus grand antagoniste de Batman : le Joker. Non seulement l’œuvre est d’une intelligence rare, mais elle se permet aussi de s’achever sur l’un des cliffhanger les plus tordus de l’histoire, qui fait encore débat aujourd’hui. Killing Joke, c’est aussi la principale source d’inspiration de Tim Burton et Jack Nicholson dans le film Batman de 1989.

Une source d’inspiration


Récemment, Jared Leto s’est lui aussi inspiré de la célèbre planche qui sert de couverture au comics, dans un cliché publié sur Twitter que nous vous relayions ici. Alors que le comics a fait l’objet d’une sublime réédition avec un nouvel ajustement des couleurs il y a peu, Urban Comics profite de l’anniversaire de la naissance de Batman pour proposer une édition limitée décolorée de Killing Joke, entièrement en noir et blanc. Si ce n’est pas déjà fait, on ne peut que vous encourager à découvrir ce monument de la culture super-héroïque, histoire d’attendre sereinement le film Suicide Squad qui devrait fortement s’en inspirer. Pour vous procurer cette édition spéciale, on vous invite à suivre ce lien.

Killing Joke - NEWS03

Par Sholid le

Plus de lecture