Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le Joker est l’un des personnages les plus mystérieux de l’histoire des comics Batman. C’est un antagoniste sans visage, sans véritable identité, et donc sans humanité. Au fil des décennies, le clown est devenu l’incarnation même du mal. La parfaite antithèse de Bruce Wayne.

Leur relation est d’ailleurs largement exploitée dans le comics The Killing Joke, et plus récemment dans les jeux Batman Arkham. L’un ne peut exister sans l’autre. Ils sont les deux facettes d’une seule et même pièce. Mais qui est vraiment le Joker ? On ne sait pas. Personne ne le sait, en réalité. Seul le film de Tim Burton s’était aventuré à lui donner une identité, Jack Napier. Il y a aussi le jeune Jerôme dans la série Gotham. Dans les comics, le Joker raconte souvent des histoires de son passé. Mais ces dernières sont contradictoires, irréalistes, et donc très probablement fausses. Néanmoins, DC Comics semble sur le point de franchir le pas, en dévoilant l’identité du Joker dans sa série de comics Justice League. Si vous suivez le comics, on vous conseille donc de vous arrêter là. Dans le comics, Bruce Wayne a réussi à accéder au statut suprême de Dieu vivant. Assis sur la chaise de Mobius, il détient le savoir de l’univers. Il choisit alors de poser deux questions. La première : qui a tué ses parents ? La deuxième : qui est véritablement le Joker ? Et face à la révélation, Bruce Wayne reste pantois : « Non, c’est impossible » lance-t-il dans un souffle désespéré. Hélas, le lecteur n’est pas dans la confidence, mais ça ne saurait tarder. Durant le WonderCon, les auteurs Geoff Johns et Jason Fabok ont annoncé que la révélation serait faite dans le cinquantième numéro de Justice League. Une révélation qu’ils promettent inattendue et fracassante. Il s’agit d’un énorme risque de la part de DC Comics. Le Joker est un personnage insaisissable, presque abstrait. C’est ce qui a permis de construire son mythe. En révélant ses origines, les créateurs brisent 75 ans d’anonymat. Et bien qu’il sera toujours ce monstre sans nom dans d’autres adaptations, le Joker est sur le point de redevenir humain.

Joker identity 01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture