Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On savait que les Simpsons étaient il y a quelques années une série largement en avance sur son temps. Tout d’abord artistiquement parlant, ensuite au niveau du ton… mais pas que. La preuve ? Il y a 18 ans, Homer Simpson était à deux doigts de percer le mystère du boson de Higgs. 14 ans avant la science.

En juillet 2012, le CERN (l’organisation européenne de recherche nucléaire) fait une annonce capitale dans la compréhension de la formation du monde. Grâce à un accélérateur de particules, des chercheurs ont pu observer pour la toute première fois des collisions qui ressemblent assez fortement à ce que Peter Higgs et François Englert décrivent depuis 1964 : le boson de Higgs. Soit le phénomène qui aurait permis à la matière de se former un millième de milliardième de seconde après le Big Bang. La clé de l’univers, qui explique les origines même de la matière. Une découverte capitale, qui vaudra aux deux scientifiques le prix Nobel en 2013. À ce stade, vous vous demandez probablement le rapport entre le boson de Higgs et ce bon vieux Homer Simpson. Aussi fou que cela puisse paraitre, l’amateur de bières et de donuts est passé à deux doigts de percer le secret du boson de Higgs, des années avant la science.

Une découverte capitale


Dans une lettre au quotidien britannique The Independant, le scientifique Simon Singh confie avoir fait la découverte troublante, alors qu’il regardait un épisode des Simpsons tranquillement chez lui. Il s’agit du deuxième épisode de la saison 10 du célèbre show de la Fox, intitulé « La dernière invention d’Homer ». Las de sa vie sans but, qu’il trouve triste et gâchée, Homer se met en tête de laisser derrière lui un héritage qui fera vivre son nom à travers les siècles. Son idée ? Marcher sur les traces de Thomas Edison, et devenir un grand inventeur. Durant les nombreuses séquences de tentatives ratées, une courte scène a cependant attiré la curiosité de Simon Singh. La séquence ne dure que quelques brèves secondes. On y voit Homer debout face à un tableau noir, en train de gratter à la craie une formule qui se rapproche étonnement du boson de Higgs, découverte en 2012.

Ce n’était pas un hasard


La question qui est sur toutes les lèvres et donc logiquement la suivante : comment Homer a-t-il pu frôler une découverte des années avant les scientifiques les plus éminents de notre globe ? On parle quand même d’une des révélations les plus importantes de ces 100 dernières années, qui nous livre enfin les clés de la compréhension de l’univers. La réponse est simple, et elle tient dans un seul nom : David Schiminovich. Un astronome à la prestigieuse université de Columbia, qui menait à l’époque des recherches sur le boson de Higgs. En pleine réaction de l’épisode, Daid X Cohen (un des scénaristes des Simpson) avait fait appel à lui pour lui donner un coup de main. Il ne voulait pas marquer n’importe quoi sur le tableau. Il voulait une équation qui aurait eu du sens si un scientifique voyait l’épisode. Voilà comment Schiminovich a donné une formule proche du résultat final, qui a failli transformer notre bon vieux Homer en prix Nobel.

Homer Physique - NEWS01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture