Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Vous n’avez pas échappé au phénomène Snapchat, qui propose à ses utilisateurs d’envoyer des photos à caractère éphémères, qui s’auto-détruisent après seulement quelques secondes. Un excellent moyen de ne laisser aucune trace, dans un environnement web habituellement habitué à collecter, transformer en données, et revendre tous vos moindres faits et gestes.

Un havre de paix qui a une nouvelle fois été victime d’un hack, provoquant la publication sur la toile (plus précisément sur le fameux site 4chan) de dizaines de milliers de clichés. Un problème assez préoccupant, étant donné l’age moyen des utilisateurs de la fameuse application. 50% d’entre eux auraient en effet moins de 17 ans. Ce qui laisse bien évidemment de gros problèmes de potentielles photos dénudées de mineures en circulation sur la toile. Au total, ce serait près de 200 000 utilisateurs qui seraient concernés.

Comment ces photos se sont retrouvées là ? Ne sont-elles pas supposées disparaitre définitivement après visionnage ? Justement. Snapchat dément toute responsabilité, en pointant du doigt une application tierce utilisée par des clients de Snapchat. Et c’est justement cette application tierce qui serait responsable du stockage de données, qui est pourtant formellement interdit dans les conditions d’utilisations de Snapchat. Les serveurs de l’application n’ont donc jamais été piratés. Cependant, le mal est fait, et l’image de sécurité de l’appli risque bien d’en prendre un nouveau gros coup. À noter que les images ont depuis été retirées des forums de 4chan.

Par Yox le

Plus de lecture