Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Sniper Elite 3

Tir à blanc

Ce que l’on aime et que l’on a toujours aimé chez les Sniper Elite, c’est cette alternative petit prix aux gros FPS de guerre. Pour environ 30 balles, vous savez que vous aurez affaire à un produit loin d’afficher les mêmes finitions qu’un Call of Duty. Ça va être bourré de bugs, probablement moche, ce ne sera pas bien long, mais ce sera fun. Ce sera fun, parce que cette série fait appel à un plaisir vicieusement coupable assez universel chez les joueurs : celui d’aligner salement tout un tas de types au fusil à lunette, et ce, avec la garantie de ne jamais recevoir de mail d’insultes. Véritable exutoire du campeur qui repose en chacun de nous, Sniper Elite V2 avait su s’imposer comme un bon petit jeu, répondant à une demande bien réelle à un prix raisonnable. Alors forcément, du haut de ses 60 euros, difficile de regarder Sniper Elite 3 du même œil.

Balancer pratiquement le prix d’un jeu AAA dans un Sniper Elite, c’est un petit peu comme payer une Dacia au prix d’une Renault, ou bien une pute mexicaine au prix d’une escort. Mais qu’est-ce qu’il s’est passé chez 505 Games pour qu’ils se mettent d’accord là-dessus ? D’entrée de jeu, on préfèrera les versions PS3 et 360, vendues à des tarifs bien plus encrées dans le monde réel. Néanmoins, il y a beaucoup de choses qui continuent de nous échapper à propos de ce troisième volet de Sniper Elite, à commencer par certains ajustements dans le gameplay qui ruinent quelque peu l’aspect immédiat des volets précédant. Qu’on se le dise, en terme de jouabilité, cet épisode est bel et bien l’opus le plus abouti de la série. Les maps sont 4 fois plus grandes, les possibilités de jeu décuplées, et la construction des niveaux bien plus fouillée malgré un aspect technique qui tend à rendre la guerre plus moche que jamais. Le jeu est plus avancé, pas de doutes là-dessus, mais à aucun moment ça ne le rend plus fun. Là où on alignait sans merci une armada de nazis dans V2, ce troisième volet ajoute tout un tas de fonctionnalités sensées approfondir le gameplay, mais qui font plus office de contraintes qu’autre chose. On pense notamment à ce côté « infiltration » qui a pris du gallon en ajoutant un système d’alerte plus poussé, qui motive le joueur à rester discret en toute circonstance façon Metal Gear. Problème : votre sniper n’est pas équipé de silencieux.

Vous vous retrouvez donc dans un premier temps à enchainer les phases du jeu avec un pauvre flingue Welrod d’une tristesse sans nom, alors que vous devriez être en train de cartonner des têtes à la suite dans un mirador à 150 mètres de là, tout ça pour ne pas déclencher une pseudo-alarme dont tout le monde se fout dans le fond. Le seul moyen de tirer votre coup en paix réside au final dans le sabotage de disjoncteurs opportunément disposés dans la map, qui vont ainsi couvrir par je ne sais quel miracle les détonations de votre fusil dans une zone donnée. Mais pourquoi proposer au joueur une vaste zone ouverte si c’est pour qu’il se retrouve à tirer seulement dans une poignée d’endroits donnés ? Paradoxalement, on se sentait moins à l’étroit dans les couloirs coupes gorges du second opus. C’est d’ailleurs tout le problème de Sniper Elite 3 : la façon d’aborder les situations s’est complexifiée, mais le reste du jeu en est resté au même stade, notamment en terme d’IA. Un garde peut apercevoir son meilleur ami empalé dans un mur par une balle de gros calibre, ça ne l’empêchera pas de retourner serein à sa ronde en sifflotant 30 secondes plus tard. Dans ces conditions, difficile de prendre l’aspect infiltration au sérieux. Le mieux reste encore de s’en tenir aux bases : à savoir une maniabilité au sniper exemplaire, des ralentis jubilatoires, et des enchainements complètement incroyables à base de headshot au rayon X. Bonus non négligeable : la coop est désormais de la partie. Autant dire qu’elle vous est chaudement recommandée… une fois que le jeu sera passé en dessous des 30 euros.

Sniper Elite 3 - VERDICT

Par Yox le

Plus de lecture