Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Defiance

Cross-over décevant

C’est incontestablement le concept de l’année. Un désir des plus fous dont des milliers de joueurs ont rêvé, sans jamais oser le demander. Pourtant le voici. Le croisement ultime entre une série TV et un jeu massivement multijoueurs ! Un univers post-apocalyptique, une guerre sans merci, et des interactions directes entre le jeu et la série: on pensait tenir le saint Graal. Fâcheusement, après de nombreuses heures sur le jeu, c’est plus une sainte galle qui vous attend. Explications.

MEFIANCE

On ne va pas se mentir, la maison RVLG tient en son sein des fans indescriptibles de tout ce qui est univers SF. A tel point qu’on pourrait presque devenir clients de tout et n’importe-quoi. Qu’il soit moche, minuscule, limité, répétitif, on aurait presque pu tout pardonner à ce Defiance, du moment qu’une chose était présente: le fun. De plus, niveau MMO sur console, avouons que mis a part un DC Universe Online qui se fait un peu vieux, le terrain était bien dégagé. De quoi lancer les hostilités le sourire aux lèvres ! C’est hideux? Pas grave, on lui pardonne c’est un MMO. Les animations sont on ne peut plus honteuse? Pas grave c’est un MMO ! Les missions sont répétitives à souhait? Pas grave c’est un MMO ! Les personnages sont aussi charismatique d’une branche de fenouil? Pas grave, mec, c’est un MMO ! On s’emmerde comme des rats morts? Pas grave, c’est… hein? Vous avez bien lu, on pourrait passer 8 paragraphes à vous énumérer le pourquoi du comment, le principal défaut de ce Defiance, c’est qu’il distille pendant 20H une ambiance digne d’un enterrement de nourrisson le soir de Noël. Et ça, avouez que c’est pas tip-top. Nous on veut du FUN !

CRISE D’EGO

Il y avait pourtant de bonnes idées, comme celle de mélanger MMO et shooter à la troisième personne type Mass Effect. On peut même s’octroyer un pouvoir ainsi que de nombreuses capacités via les boosts EGO. Super vitesse, invisibilité, armes surpuissantes… il y a de quoi se faire plaisir ! Malheureusement, le tout s’avère bien trop limité pour tenir de nombreuses heures éveillées sur le jeu comme tout bon MMO qui se respecte. A commencer par cette customisation de perso dérisoire. Seulement 2 races, 3 coupes de cheveux, des tatouages et des faciès peu inspirés. C’est trop peu ! Faire un perso parmi pléthore de possibilités, mine de rien ça fait aussi partie des petits plaisirs qui rendent un MMO savoureux. Même chose pour ces missions qui compensent la bonne surprise d’offrir pas mal de cinématiques, par des objectifs affreusement répétitifs. Et si le tout s’avère bien entendu jouable en coop, on se retrouve bien souvent à faire les objectifs tout seul tant l’interactivité communautaire se résume à 3 salutations et une danse un peu foireuse. Chat, Groupe, Clan, tout cela est bien présent, et heureusement d’ailleurs, puisqu’il faut avouer que c’est la vraie seule manière de prendre un tant soit peu de plaisir sur ce Defiance.

DEVIANCE

Il faut le reconnaitre, malgré une variété d’armes poussées et des mods bien stylés, manette en main, Defiance reste un des shooters les plus mous auquel on ait jamais joué. Difficile dans ce cas de prendre du plaisir sur un jeu dont la proposition ludique repose à 90% sur ses fusillades. Que ce soit les salons PVP (jusqu’à 128), quelques instances coop, ou bien les retombées d’arches (où tous les joueurs se retrouvent périodiquement contre des gros ennemis communs sur la map) tout cela s’avère plutôt quelconque tant la jouabilité est limitée. Même la direction artistique qui semblait prometteuse lorsqu’on regarde la série tombe complètement dans le générique une fois sur le jeu. C’est fade, triste, peu varié, et extrêmement petit pour un titre du genre. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez à tout moment faire apparaitre un véhicule pour parcourir tout ça à fond les ballons ! La mauvaise c’est que, en 6 minutes 30, vous aurez atteint le bout de la carte… Espérons que de nouvelles zones feront leur apparition au fil de la diffusion du show sur SyFy. Les espoirs sont permis puisque le jeu propose des missions dites « épisodiques » qui s’effectuent au fil des rebondissements de la série ! L’idée est bonne, très bonne même, malheureusement, il n’y a pas non plus quoi lever les bras en l’air.

Malgré son concept de base on ne peut plus accrocheur, Defiance s’impose à la fois comme un MMO très moyen et un TPS bas de gamme. On vous aurez bien dit de le prendre d’occasion, mais les serveurs auront sûrement été désertés d’ici-là. Une déception qui fait mal au cœur, et qu’on n’aurait sans doute pas rechigné à un prix mini.

Defiance - VERDICT

Par Yox le

Plus de lecture