Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La marque des grands jeux réside dans leur durabilité. Windjammers est intemporel. Comment ne pas l’être avec un concept pareil ? Sous ses apparences de simple jeu de Frisbee, cette petite pépite de 1994 prône un gameplay à la fois intuitif, furax et addictif.

Pour résumer les choses de manière assez grossière, Windjammers c’est un petit peu le Street Fighter des descendants de Pong. Sur un terrain dérivé d’un court de tennis, le but est d’envoyer votre disque volant dans la zone qui se trouve derrière l’adversaire afin de scorer. Pour ce faire, les rebonds et les échanges les plus vicieux sont fortement recommandés. Très vite, les échanges prennent de la vitesse, et les coups spéciaux se mettent à pleuvoir, avec à la clé des effets pyrotechniques complètement irréels. Le concept peut paraître con, mais c’est typiquement le genre de truc que vous pouvez doser jusqu’à l’aube entre collègues. Le fun est instantané, et la technique plus fine qu’il n’y paraît. Aujourd’hui encore, des tournois sont organisés sur ce jeu de légende, qui s’apprête à ressortir sur PS4 avec un mode multijoueur en ligne. On ne va pas se mentir, rien ne pourra surclasser le charme d’une partie multi en local sur Windjammers. On vous laisse jeter un oeil au trailer, qui résume à peu près tout :

windjammers-02

Par Yox le

Plus de lecture