Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le principe de héros anonyme s’apprête à prendre un nouveau tournant dans le prochain Watch Dogs. Legion (c’est son nom), nous permettra en effet de contrôler n’importe quel passant qui aura le malheur de traîner dans les rues de Londres.

Une véritable nouveauté qui sera donc au centre du prochain épisode en monde ouvert du jeu d’action d’Ubisoft. Pour tenter d’être plus concrète, la fiche produit du jeu (qui a fuité à l’avance avant d’être confirmée par Ubisoft) nous promet que chaque individu croisé dans le jeu aura sa propre voix, sa personnalité, son apparence et ses animations, qui seront entièrement générées par le système. Autre détail intéressant, la manière d’aborder votre mission risque d’être différente selon le « héros » que vous aurez décidé de contrôler. On ne sait pas encore comment les scénaristes du jeu comptent justifier une telle fonctionnalité dans la narration. Pourquoi n’importe quel passant aurait envie de sortir son téléphone, et hacker tous les feux rouges de la capitale anglaise ? Une chose est certaine, cette nouvelle fonctionnalité montre aussi un certain aveu d’échec de la part des deux premiers jeux : celui de ne pas avoir réussi à donner vie à un véritable héros mémorable. Dans le premier jeu, Aiden Pierce apportait pourtant un truc d’intéressant à la trame habituelle des jeux en mode ouvert : le plaisir d’incarner un guerrier cybernétique forcé à évoluer dans l’ombre. Un fantôme digital, qui pouvait déverrouiller des voitures et provoquer des black-out grâce à l’appli pirate installée sur son téléphone. À défaut d’avoir un visage, Watch Dogs Legion s’offre en tout cas un cadre privilégier : à savoir Londres, qui n’est rien d’autre que l’une des villes les plus modernes et « sécurisé » de la planète, notamment menée par son impressionnante armada de caméras de surveillance. Il sera intéressant de voir comment les créateurs du jeu compte exploiter ce terrain de jeu post-Brexit. Il ne nous reste plus qu’à attendre les premières images officielles, qui devraient tomber incessamment sous peu.

Par Yox le

Plus de lecture