Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne présente plus Orange Mécanique, le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick paru en 1971, et adapté du roman d’Anthony Burgess. Une ode à l’ultraviolence dans un univers malsain et futuriste, qui suit l’ascension criminelle des droogies, un gang tout de blanc vêtu, amateur de musique classique, de viols et de lactose.

Une satire s’appuyant sur une décadence à la fois graphique et psychologique, qui traite du conditionnement à la violence par le prisme du charismatique antihéros Alex DeLarge, incarné par Malcolm McDowell. Une œuvre complète, qui se suffit à elle-même. Il n’est donc pas vraiment étonnant qu’elle n’est pas fait l’objet d’adaptations en tout genre par la suite. Ici, ce qui a été fait se présente plus sous la forme d’un hommage. Et si Orange Mécanique était un jeu vidéo, qui vous laisse tout le loisir (ou non) de tuer, de violer, de de faire souffrir ? Bien que controversé, il faut bien admettre qu’il en sortirait une sacrée expérience sociologique. Dans le domaine, le titre le plus proche reste bien entendu Grand Theft Auto V. Dans la vidéo qui suit, des fans des deux licences se sont amusés à recréer quelques séquences du film. Et comme vous pouvez le constater, le résultat est franchement convaincant :

Orange Mecanique - NEWS03

Par Yox le

Plus de lecture