Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Pour pas mal de monde, le tout premier Super Smash Bros a une saveur toute particulière. Celle de l’innocence de vos jeunes années, où votre plus grosse préoccupation était de savoir si vous auriez assez de manettes en état de marche pour vous fracasser avec trois autres amis, aux commandes des figures emblématiques de Nintendo.

La série des Super Smash Bros est sans conteste l’une des plus appréciées de l’histoire de Nintendo, et pour cause, c’est aussi l’une des plus fédératrices. Avec un casting de choc, une accessibilité à toute épreuve et une convivialité que l’on ne présente plus, Smash Bros représente parfaitement cette volonté de rassemblement, prônée par Nintendo depuis les premiers balbutiements de la firme dans la noble industrie du jeu vidéo. Plus qu’un divertissement virtuel, Super Smash Bros ne se savoure réellement qu’à plusieurs, dans l’intimité et la chaleur d’une seule et même pièce. Sorti le 27 avril 1999 aux USA, le jeu fête aujourd’hui ses 18 ans. 18 années de partage, de rivalités, de scandales, de mauvaise fois, de manettes foutues en l’air et de bons gros fous-rires. À l’époque, il n’y avait que 8 personnages jouables dès le début : Mario (forcément), Pikachu, Link, Samus, DK, Kirby, Yoshi et Fox. On pouvait par la suite en débloquer 4 autres : Luigi, Ness, Rondoudou et Captain Falcon. On est loin des castings démentiels de Melee et de Brawl, mais ça faisait déjà largement le boulot. Par nostalgie, on vous laisse jeter un oeil à cette intro à l’ancienne. Mais le mieux, c’est encore de ressortir cette bonne vieille N64 et de rameuter toute la clique.

ON PARLE DE JEUX CULTES ET RETRO DANS LE PREMIER NUMERO DE S!CK MAGAZINE ! VOUS POUVEZ Y JETER UN OEIL ICI !

Par Yox le

Plus de lecture