Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Après des années de protectionnisme virtuel, Sony a enfin décidé de lâcher la bride, en permettant à tous les développeurs de proposer du jeu cross-plateforme. En clair, vous allez bientôt pouvoir affronter des joueurs PC, Xbox et Switch depuis votre console PS4.

Un système qui a déjà été testé avec Fortnite, et qui sera disponible sur PUBG. La nouveauté du jour vient du fait que Sony vient officiellement de confirmer que cette fonctionnalité serait désormais disponible pour tous les éditeurs qui souhaitent l’implémenter à leur jeu (comme Minecraft avait cherché à le faire il y a quelques années). Il s’agit là d’un énorme pas en avant, qui vise à faire tomber les frontières entre les différents supports. Plus besoin d’acheter telle ou telle console pour jouer avec vos amis. C’est un mouvement risqué pour Sony, qui était pour l’instant leader du marché. Mais à l’approche de la PS5, et alors qu’une nouvelle génération lorgne à l’horizon, les cartes risquent d’être redistribuées.

Premier gros blockbuster à profiter de cette fonctionnalité : Call of Duty Mordern Warfare, qui proposera des parties cross-plateforme. Des joueurs PS4 pourront donc très bien tomber face à des joueurs sur Xbox ou sur PC. Et pour ceux qui se posent la question du désavantage, sachez que le jeu détectera le support avec lequel vous jouez. En clair, un joueur manette ne pourra pas tomber sur un joueur qui joue au combo clavier/souris, qui est souvent plus redoutable.

Par Yox le

Plus de lecture